• Histoire de Sera - Prologue

    Les flammes de la Mort

    Histoire de Sera - Prologue

     

                    Il était une fois, dans un village reculé, vivait une gigantesque tribu de ninja. Aux ordres du Roi de Briséliande, la tribu excellait bien sûr dans l’art obscur de l’assassinat. Dans ce village, il y avait peu de femmes et ainsi le nombre d’enfant avait tendance à être assez faible. A l’époque de cette histoire, seul un groupe de 4 enfants vivait dans le petit village ninja. Ils se nommaient Alice, Sorphon, Elias et Sera et avaient respectivement 15, 14, 10 et 8 ans.

    La jeune Alice, la plus âgée du groupe donc, avait presque terminée sa formation ninja et c’était une très belle jeune femme brune au tempérament mature mais enjouée. Sorphon, d’un an plus jeune, était un jeune adolescent aux cheveux châtain, un peu maladroit et farceur mais il était très attaché à Alice et aurait tout fait pour elle. Elias et Sera quant à eux, étaient frère et sœur  et possédaient de jolies têtes blondes, chose assez rare dans un village ninja.  Ils étaient tous deux assez réservés et calme. La seule différence était leur aptitude physique : Elias était littéralement un génie alors que Sera était plutôt maladroite.

    Dans le village, on fondait beaucoup d’espoir sur Alice et Elias, les deux petits génies, si bien qu’ils n’avaient pas souvent du temps libre. Pendant que ces deux-là devaient subir d’intenses entrainements, Sorphon et Sera s’amusaient à jouer des tours aux femmes du village qui ne connaissaient que trop bien le duo de petits farceurs. Bien que Sera eut aimé passer plus de temps avec son frère et celle qu’elle voyait comme un modèle, elle était plutôt heureuse de passer du temps avec Sorphon dont elle tombait de plus en plus amoureuse, du haut de ses 8 ans. Bien que jeune, elle comprit cependant très vite que Sorphon ne serait jamais à elle puisqu’elle connaissait les sentiments du jeune homme à l’égard d’Alice.

     

                    Un soir, alors qu’ils étaient dans leur chambre, Elias et Sera se parlèrent à cœur ouvert, entre enfants qu’ils étaient alors. La conversation commença calmement :

    « - Alors, comment s’est passé l’entrainement aujourd’hui ?  Demanda Sera.

    - Pour moi ça allait…mais je crois qu’Alice-Onee-chan s’est faite grondée.

    - Comment ça ?

    - Le chef du village lui a demandé si elle voulait devenir la prêtresse du village…mais Onee-chan a hurlée qu’elle ne voulait pas, précisa Elias.

    - Hein ?!!! Mais ce n’est pas normal, je croyais que pour une fille, devenir la prêtresse était un honneur plus grand encore que d’être le chef du village ?!  Pourquoi Onee-chan aurait refusée.

    - Je ne sais pas. Elle a criée qu’elle ne voulait pas sacrifier celui qu’elle aimait, je n’ai pas trop bien comprit…

    - C’est bizarre, hein ?!

    - Oui…dis, tu crois que ça va aller mieux pour Onee-chan ?

    - Mais oui, ne t’en fais pas. Et puis si elle ne veut pas devenir prêtresse, alors je le deviendrais à sa place !

    - Haha, je doute que ça marche comme ça. »

    Puis par la suite, les deux enfants éclatèrent d’un rire innocent sans savoir ce qui se tramait alors.

    Au beau milieu de cette nuit-là, une violente explosion balaya les trois quart du village dans un vacarme assourdissant. Alertés, les frères et sœur sortirent à l’extérieur et restèrent bouche bée devant le spectacle qui s’offrait à eux. Alice, la douce Alice, tenait dans ses bras le cadavre dégoulinant de sang de sa propre mère. Elle sembla même être en train de la dévorer. Devant ce spectacle, Elias cacha les yeux de sa sœur mais le mal était fait, Sera tremblait de tous ses membres et lâcha un puissant cri de terreur. Alertée, Alice se tourna vers les deux enfants et son regard était plus celui d’un démon que celui d’un humain. Elle se précipita rapidement sur les frères et sœur et alors qu’Elias et Sera se pensaient perdus, une forme surgit devant eux et repoussa le démon Alice.

    « Sorphon-Onii-chan ! »

    Blessé, Sorphon se tenait péniblement devant les deux enfants. Visiblement, il avait dû subir l’explosion et s’en sortir in extremis. Elias compris immédiatement la situation et attrapa la main de sa sœur.

    « - On doit s’en aller Sera ! Maintenant !

    - Mais Onii-chan alors ?! On ne peut pas le laisser !

    - Sorphon-Onii-chan a déjà fait son choix Sera…on ne devait pas le gêner.

    - Non ! Non ! »

    Affolée, Sera se mit à se débattre tandis qu’Alice lançait un nouvel assaut sur Sorphon. Ce dernier tenait péniblement debout et Sera ne supportant plus cette vue, s’interposa entre le démon et Sorphon. Puis tout se passa très vite : Alice fonça sans hésiter sur la pauvre Sera. Alors qu’elle se voyait déjà morte, elle vit devant ses yeux une gerbe de sang : Elias avait plongé devant elle pour faire bouclier et murmura « Idiote ! ».

    Sera se mit à hurler tandis que Sorphon la dégageait habillement de la zone de danger. Voyant son frère s’étaler sur le sol, couvert de sang, son esprit se vida et quand Sorphon lui ordonna de fuir sur un ton qui se voulait plus qu’autoritaire, la jeune fille s’exécuta sans se retourner. Son instinct avait pris le dessus sur son esprit et elle courut à toute jambe dans la forêt. Sorphon resta alors face à Alice et lui déclama ses dernières paroles :

    « J’ai toujours su que tu étais trop douée Alice. Tu aurais dû faire comme moi et cacher tes vraies capacités. Regarde ce qu’ils ton fait Alice. Pour devenir prêtresse, le prix à payer est de sacrifier une personne qui t’es cher. J’étais heureux de faire ce sacrifice pour toi Alice alors pourquoi as-tu refusé ?! Tu le savais pourtant…tu savais que si tu refusais, le démon s’emparerait de ton esprit ? Pensais-tu être assez forte pour le contenir ? Tu es si bête Alice… »

    Le démon transperça la poitrine du jeune garçon avec un sourire avide.

    « Mais ne t’inquiète pas, tout va bien maintenant. Parce que je suis là, je serais toujours avec toi maintenant. Je vais sceller ce démon pour toujours. Mais tu sais Alice, il y a un truc que je ne t’ai pas dit proprement… »

    Sorphon fit quelques signes avec ses mains, les premiers étaient rapides mais les gestes furent de plus en plus lents. Le démon tenta de retirer sa main mais une force indescriptible l’en empêcha. Sorphon était en train de sceller le démon.

    «  Je t’aime Alice. Je t’ai toujours aimé alors….puis-je rester avec toi cette fois ? »

    Se propageant depuis le corps de Sorphon, des écritures parcoururent le démon et entravèrent ses mouvements. Il semblait beaucoup souffrir et puis finalement Alice reprit une forme plus humaine et lui murmura :

    « Idiot, tu peux toujours rester avec moi…. »

     

    Alors qu’une lumière vive parcouru le ciel, Sera continua sa course effrénée dans la forêt, alors même que ses jambes semblaient ne plus pouvoir la porter, alors même que son souffle se faisait plus court. La douleur en son cœur et en son corps devenait trop intense et son esprit s’embua. C’est peut-être pour cela qu’elle ne remarqua pas la pente rocheuse devant elle. C’est peut-être aussi pour cela que quand elle tomba dans l’eau, elle ne chercha même pas à nager.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 18:12

    Oww c'est triste pour Alice je l'aimais bien :'( Mais l'histoire est super ! Tu as vachement d'idées et t'arrives à nous capter dans ton univers ! *o* J'ai beaucoup aimé cette histoire aussi ! ♥

    2
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 19:56

    Contente que cette histoire t'ai plu c'est une de mes préférées. Merci pour le compliment, je suis contente que mon écriture te permette de plonger dans l'univers de mes OC, c'était un challenge personnel et je suis contente que ça ait marché ;)

    Promis, la suite arrive bientôt <3

    3
    Samedi 1er Août 2015 à 21:48

    Héhé oui ça a marché ! *-* Oh voui ! <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :